Face aux protections périodiques jetables telles que les serviettes et les tampons, les culottes hygiéniques ont la cote. Et pour cause ! Confortables, élégantes, économiques et écologiques : ces sous-vêtements spécialement adaptés aux cycles menstruels possèdent tous les atouts pour séduire la gente féminine.

Une alternative à la fois saine et élégante


Les culottes hygiéniques se portent pendant les règles pour éviter que le sang ne s’écoule à l’extérieur. D’une épaisseur équivalente à 3 mm, les culottes menstruelles sont capables d’absorber l’équivalent d’au moins trois tampons. Aussi confortables que de la lingerie ordinaire, ces slips périodiques assurent une protection allant de 6 à 12 heures, suivant les flux. Ingénieuses, ces culottes sont composées par la superposition de trois couches de tissus naturels sans nanoparticules de cuivre ou d’argent. Le tissu au contact des muqueuses est en coton doux et hypoallergénique. Le tissu intermédiaire, à base de nylon et de polyester, se charge de l’absorption tout en neutralisant les odeurs et les bactéries. Enfin, un tissu également en polyester assure la perméabilité et permet de rester au sec. Cousues avec des matières biodégradables, ces sous-vêtements n’entraînent pas de démangeaisons, d’irritations, d’assèchements ou de mycoses. À l’image d’une lingerie classique, les culottes menstruelles se présentent comme des dessous plaisants à porter et à regarder. Agrémentés de dentelles ou de motifs fantaisies, ces slips existent en différents modèles et coloris, et sont disponibles dans toutes les tailles. Ergonomiques et très prêt du corps, les matières textiles agréables au toucher épousent avec harmonie la morphologie de chacune.

Une alternative aussi économique qu’écologique

Quand les serviettes et les tampons jetables obligent à débourser de l’argent tous les mois, les culottes périodiques ont l’avantage d’être rentables, même si elles exigent un certain investissement au départ. Achetées en lot de trois ou quatre, elles couvrent les cycles menstruels sur une durée de 3 à 6 ans. Les économies sont donc réelles sur le long terme. Il s’agit à n’en pas douter d’une solution pérenne financièrement. Par ailleurs, les serviettes et les tampons nuisent à la faune car ils génèrent énormément de déchets tout en étant longs à se décomposer. Les culottes hygiéniques sont à l’inverse inoffensives pour la nature. Réutilisables après rinçage à l’eau froide et lavage avec un savon sans glycérine ou une lessive sans adoucissant, elles contribuent à préserver l’environnement. Opter pour ce mode de protection, c’est faire un geste écoresponsable de taille pour la planète.

Les culottes hygiéniques ont un bel avenir devant elles car elles joignent l’utile à l’agréable, dans une perspective durable. Et parmi les nombreuses boutiques en ligne, on peut citer Herloop. Il s’agit d’une marque française qui propose une gamme de culottes hygiéniques made in France et de plus 100 % vegan.