Que le style de votre intérieur soit rustique ou plus contemporain, avec le parquet en pin vous ne risquez pas de fausses notes. Si cette essence de bois a fait ses preuves dans nos maisons depuis bien longtemps, il convient néanmoins de suivre quelques recommandations pour assurer sa durabilité.

Les avantages du parquet en pin

Le pin est devenu un incontournable en matière de décoration et cela principalement grâce à son prix. Plus abordable que la plupart des autres essences de bois, le pin, facile à cultiver et à travailler, offre la possibilité aux petits budgets d’installer un parquet massif et d’apporter ainsi une touche naturelle à notre intérieur.
Brut ou peint en blanc, le parquet en pin massif est idéal pour la réalisation d’une ambiance scandinave ou épurée. Dans une chambre par exemple, l’aspect lumineux du parquet en pin apportera douceur et chaleur à la pièce.

Entretien du parquet en pin massif

Du fait de sa faible densité, le parquet en pin peut marquer plus facilement sous le poids des meubles. Et le problème s’accentue si le bois n’est pas suffisamment sec !
Il est donc nécessaire de bien vérifier le taux d’humidité au moment de l’achat. L’application d’un fond dur teinté ou non selon votre goût est recommandée afin de renforcer les fibres.
D’autres parts, pour augmenter sa durabilité et sa résistance, on peut opter pour la vitrification. Le vernis protecteur permet d’éviter les tâches et autres marques de salissures.  
Un parquet huilé offre quant à lui un agréable aspect mat mais demande davantage d’entretien avec une résistance moindre. Il nécessite en effet un huilage tous les ans, voire tous les six mois. 
Vous l’aurez compris, mieux vaut éviter les lieux de passage trop important. On évitera donc la pose d’un parquet en pin au salon ou pour le sol d’un commerce.