Dernier phénomène en date dans le monde bien branché de la rue, le swag (ou swagg, c’est selon) affole les amateurs de tendances et désole les plus vieux qui ne comprennent pas ce que signifie ce mot qui, il faut bien l’avouer, est utilisé à toutes les sauces par les rappeurs ou les djeun’s (ce que je peux me sentir vieux à utiliser ce terme). Pour vous permettre d’être dans le coup ou plus simplement de comprendre ce qu’est le swag, un petit cours accéléré s’impose.

Un logo swag pour un site swag.
Le swag, c’est une philosophie de vie, une manière d’être et un look branché.

 

Swag, histoire et sens du mot

Avant de s’intéresser au style swag, mieux vaut se demander ce que signifie ce mot. Et là, autant dire que vous risquez quelques sueurs froides si vous vous aventurez sur les traces du swag sans guide.

Déjà, commençons par détruire une bonne fois pour toute la légende qui voudrait que swag soit l’acronyme de Secretly We Are Gay (que l’on peut traduire par « secrètement nous sommes gays ») qui aurait été utilisé comme cri de ralliement des homosexuels dans les années 70. Il s’agit là d’un simple rétroacronyme, dont le sens proposé ne l’est que pour décrédibiliser le mouvement swag qui n’avait pas forcément besoin de ça.

En fait, on associe souvent la paternité de swag à William Shakespeare qui utilise le mot dans son Songe d’une nuit d’été, dans la phrase « What hempen home-spuns have we swaggering here » que l’on peut traduire par « Quels sont ces rustiques personnages qui font ici les fanfarons ». Le terme fanfaron aurait été inventé par le dramaturge pour déterminer à la fois la démarche et la manière d’être. Ce qui définit encore le swag actuel.

Après une disparition de plusieurs siècles, le swag refait son apparition dans une chanson de M.I.A., Paper Planes, avant de se retrouver dans la bouche de tous les rappeurs US, de Jay-Z à Lil Wayne, en passant par Kanye West. De fil en aiguille, swag et swagger envahissent les clips du monde entier avant de trouver un écho dans les cours de récré et dans la rue.

Mais que veut dire swag concrètement ? En se fiant à Shakespeare, on peut comprendre le swag comme une manière d’être. Au-delà, il s’agit d’une interprétation de chacun même si l’on garde toujours cette idée de confiance en soi que l’on affiche par son apparence et dans ses mouvements.

 

Le look swag de la tête aux pieds

Mais le swag n’est pas qu’un concept abscons ou un mot valise que l’on modifie selon les envies. Derrière le mot et son sens, se cachent surtout un style qui vient conforter la volonté des swaggers de montrer au monde leur confiance en eux. Et cette confiance se traduit par un mélange de vêtements voyants et de mode street, tendance hip-hop.

Parmi les incontournables, la casquette (snapback de préférence) se doit d’habiller les têtes des messieurs comme des dames. Visière devant ou derrière, peu importe tant que la casquette est voyante et affiche une marque connue (club sportif américain ou marque de mode streetwear). Détail important, sur certaines casquettes, vous trouverez un autocollant bien voyant qu’il faudra garder pour prouver que c’est un modèle de marque et pas une vulgaire contrefaçon.

Ensuite, T-shirts et vestes ont des standards communs : on cherche les motifs visibles (zèbre, léopard, fleuri ou bandana), les coupes cintrées (pour mettre en avant son physique) et les marques. Il est intéressant de noter une certaine ironie dans la plupart des T-shirts swag qui reprennent des logos et des personnages bien connus pour mieux les détourner. YSL, Jack Daniel’s ou encore Mickey font partie des éléments parodiés de manière bien visible.

Au niveau du pantalon, le jogging se fait swag en changeant de forme : le jogging sarouel est l’incontournable essentiel pour les hommes comme pour les femmes. Mais attention, pas question de récupérer les sarouels chers aux hippies, celui-ci est près du corps et plutôt sportif.

Enfin, les chaussures proviennent également du streetwear. Les sneakers, ces baskets tant à la mode dans les rues, sont évidemment les chaussures qu’il faut porter pour afficher son swag. Les marques se font plus classiques mais on ne crachera pas sur un modèle qui sort de l’ordinaire sous peine de faire un peu « mouton ». Or, vous l’aurez compris, le swag, c’est l’art de sortir du lot et de savoir se mettre en avant en assumant son originalité.

Il ne vous reste plus qu’à trouver le style qui vous conviendra ou alors de lancer le sujet avec vos ados. Vous êtes maintenant incollable sur le sujet alors profitez-en et affichez insolemment votre swag à la face du monde.