Neige fraîche, température douce, soleil radieux… tous les skieurs vous confirmeront que le printemps reste la meilleure saison pour faire du ski. En plus des bonnes conditions météorologiques, les pistes sont dégagées inversement aux vacances de Noël et au mois de février. Que vous souhaitiez apprendre ou reprendre les plaisirs de la glisse vous profiteriez :

D’un soleil toujours au rendez-vous

Apprendre ou reprendre le ski par beau temps est plus facile. Dès le mois de mars, grâce au mercure qui remonte, vous pouvez prendre plaisir à revivre les sensations de glisse. Côté équipement, les vêtements techniques et les habits respirants sont les plus indiqués. Réchauffé par le soleil, vous aurez, en effet, besoin d’être plus à l’aise dans vos mouvements, surtout pour dévaler les pistes rallongées. En fin de journée, ce sera plutôt une citronnade fraîche qu’il vous faudra pour vous rafraîchir.

D’une neige de qualité exceptionnelle

Au printemps, vous sentirez facilement la grande douceur des pistes sous vos spatules. En effet, les rayons de soleil les réchauffent tout au long de la journée. C’est à cette saison également que les massifs offrent les meilleures hauteurs de neige et que les pistes jouissent d’une ouverture optimale. Vous êtes débutant ou vous avez tout simplement du mal à rependre la glisse, vous avez peur de chuter ? Vous n’avez aucun souci à faire puisque le manteau neigeux amortira vos pertes d’équilibre et vos dégringolades en tout genre.

Des descentes tout en fluidité

La foule, c’est ce qui gêne le plus lorsqu’on apprend ou reprend le ski. Les as qui dévalent à vive allure les pistes, les autres skieurs qui nous frôlent, la longue attente aux remontées mécaniques… tout ceci vous manquera au printemps. En effet, vous ferez du ski à votre propre rythme, loin de la foule et des précipitations. Les débutants profiteront d’une grande sensation de sécurité. En effet, la saison printanière convient parfaitement à l’apprentissage du ski.