Dès sa création, une entreprise parisienne est confrontée à diverses questions juridiques. Quel est le statut qui lui conviendrait le mieux ? Quelles formes de contrats adopter dans le cadre de ses relations avec ses partenaires et clients ? Comment organiser sa défense lors d’un contentieux commercial ? Autant de sujets qui sont du ressort d’un avocat d’affaires à Paris.

avocat droit des affaires

Une fonction de conseil juridique en droit des affaires 

Spécialiste du droit des affaires, l’avocat en droit des sociétés maîtrise l’ensemble des rouages juridiques de l’entreprise. Il est ainsi qualifié pour négocier et établir les actes ou les contrats, dans le respect de la réglementation française ou internationale. Une entreprise située en Île-de-France peut, par exemple, confier la rédaction d’un pacte d’actionnaires ou des conditions de vente liées à l’achat d’un produit à un avocat d’affaires à Paris.

Il est avantageux, pour une entreprise, d’associer un cabinet d’avocat d’affaires à ses projets stratégiques. Elle profitera de son analyse pour évaluer les risques juridiques et financiers avant toute prise de décision. La société peut ainsi s’engager dans une opération de levée de fonds, de fusion ou de cession avec plus d’assurance.

Le soutien essentiel d’un avocat en droit des affaires dans les contentieux commerciaux

En cas de litiges commerciaux, le cabinet d’avocat d’affaires est aux côtés de l’entreprise pour défendre ses intérêts. Du droit des sociétés aux questions touchant à la propriété intellectuelle et industrielle, en passant par le secteur de la franchise et la distribution, le droit des affaires est large. Tous ces domaines sont de la compétence d’un avocat d’affaires parisien si le siège de son client est dans la capitale. Il peut aussi bien engager des actions en recouvrement d’impayés que défendre l’image de marque d’une entreprise mise à mal par des commentaires postés sur internet.

L’avocat d’affaires intervient également dans les contentieux relatifs aux procédures collectives. Il assiste l’entreprise si celle-ci conteste, par exemple, une créance revendiquée par un fournisseur. Un dirigeant dont la responsabilité est engagée dans le cadre d’une liquidation judiciaire peut aussi compter sur le soutien de ce juriste spécialisé en droit des affaires.