L’acné est la maladie touchant les follicules pilosébacés. Ainsi, elle concerne notamment les poils ainsi que la glande sébacée. Cette dernière, une fois touchée, est bouchée par du sébum en grande quantité. Cette substance est retenue dans la peau. L’affection peut atteindre tout le corps, visage inclus.

Quelques mots sur l’acné kystique

L’acné du visage apparait sous forme de boutons. Cela peut causer des cicatrices pouvant être permanentes ou non. Cette affection touche notamment les jeunes, plutôt que les adultes. Quant à l’acné kystique, elle fait partie de celles dites rétentionnelles et inflammatoires. L’acné inflammatoire peut s’avérer dangereuse. Elle provient des lésions inflammatoires non traitées ou n’ayant pas subi de traitements suffisants. Les manifestations se traduisent par la modification de la structure de la peau.

Les manifestations

L’acné kystique touche notamment le tronc, les épaules, les fesses et les membres. Cette maladie atteint surtout les adolescents. Les kystes se traduisent par des comédons encapsulés. Ils sont cernés par une coque fibreuse empêchant le drainage naturel de la glande sébacée vers l’extérieur. Ces manifestations peuvent rester de manière indéfinie. Le dos en est souvent atteint : il s’agit de l’acné dite nodulo-kystique. Dans la majeure partie des cas, elle laisse des cicatrices.

Le traitement

L’acné kystique est particulièrement plus résistante. Le traitement peut être assez difficile. Toutefois, des produits relatifs et des traitements spéciaux arrivent à l’éradiquer. Leurs composants sont efficaces contre les boutons et les cicatrices. Les soins s’appliquent localement et varient suivant l’importance de l’acné. Les antibiotiques et le peroxyde de benzoyle demeurent les plus efficaces. Ce dernier traitement est pris par voie orale avec de l’acide azélaïque, généralement.