Si vous travaillez dans le secteur de l’industrie ou des laboratoires, en automobile, en agrochimique ou encore dans le nucléaire, vous devrez réaliser régulièrement l’étalonnage de votre parc d’instruments. Pour optimiser la périodicité des vérifications et le budget alloué à la métrologie de votre entreprise, il s’agira d’effectuer un audit détaillé de vos méthodes de surveillance. Ce diagnostic inclura notamment le calcul des incertitudes de mesures de la métrologie, un point essentiel pour améliorer votre productivité et réduire vos coûts.

Faire appel à une entreprise de métrologie

Pour que le calcul des incertitudes des mesures de la métrologie soit suivi d’actes d’amélioration, il vaut mieux faire appel à une entreprise spécialisée, dotée d’une connaissance du terrain. Deltamu fait partie de ces sociétés qui ont du poids dans le secteur de la métrologie. Leurs interventions vous permettent d’obtenir une étude complète de votre parc d’instruments et de disposer de données fiables sur les incertitudes et les risques. Ces calculs serviront de base pour faire évoluer vos méthodes d’étalonnage, en adaptant la périodicité des vérifications, par exemple. Les experts en charge de l’audit évaluent les incertitudes en fonction des recommandations du GUM, en utilisant un plan d’expérience ou encore en mettant en œuvre la simulation de Monte Carlo. Toutes ces méthodes aboutissent à un rapport d’évaluation et une modélisation d’étalonnage..

Vers une formation en interne

Une fois avoir étudié les calculs des incertitudes des mesures de la métrologie de votre parc, le prestataire externe peut vous proposer un transfert de compétences. L’accompagnement personnalisé peut en effet se transformer en une formation de vos équipes. De cette façon, vous pourrez développer un pôle dédié à la métrologie de votre entreprise, et ainsi devenir pleinement autonome sur ce plan. Cette perspective d’évolution vous permet en outre de réduire encore davantage le budget dédié au parc d’instruments.