Les Business Angels sont des investisseurs privés, des personnes aisées investissant dans des Start-ups en échange de dettes convertibles ou de fonds propre. Ils sont nombreux à donner un coup de pouce au démarrage d’une nouvelle entreprise. Obtenez davantage d’informations sur ces investisseurs en capital d’amorçage.

Comment interviennent les Business Angels ?

Investisseurs informels, investisseurs providentiels, bailleurs de fonds providentiels… Les Business Angels sont connus sous de nombreuses appellations. Ils agissent en créant des réseaux d’investisseurs providentiels ou par l’intermédiaire de plateformes de financement en ligne. Certains d’entre eux deviennent membres actifs au sein du conseil d’administration de la société tandis que d’autres interviennent en tant que conseillers et n’exercent donc pas de contrôle au quotidien. Il y a aussi ceux qui deviennent des partenaires dormants, fournissent tout simplement le capital et ne se mêlent pas de la gestion de l’entreprise.

Quels sont les avantages des Business Angels par rapport aux autres prêteurs ?

Les Business Angels cherchent le plus souvent à investir dès le premier pas de l’entreprise en question. L’investissement s’avère risqué et ne parvient même pas à représenter les 10 % du portefeuille de l’investisseur. Cependant, comme il s’agit d’investisseurs informels, les Business Angels investissent de manière générale dans l’entrepreneur qui démarre la société plutôt que dans la viabilité de celle-ci. Ils s’intéressent principalement à aider les Start-ups et les jeunes entreprises plutôt que de tirer profit des éventuels bénéfices de l’enseigne.

Pourquoi les Business Angels sont-ils les mieux placés pour pousser une Start-up ?

Il n’est plus à rappeler que les premières étapes sont les plus difficiles pour les nouvelles entreprises. Entre la concrétisation d’une idée et la rentabilité de la société se trouve, en effet, un énorme ravin. Les Business Angels interfèrent justement à cette étape cruciale en tant que source de financement du capital-risque. Ils s’interposent, en investissant, entre la phase de démarrage et la phase capitale d’amorçage. Leurs apports ne se limitent pas à l’argent, du fait que la plupart des Business Angels sont d’anciens dirigeants d’entreprise. Ils n’hésiteront pas à fournir des conseils précieux.