Un peu moins connues chez nous que les ramen, les nouilles udon comptent pourtant parmi les ingrédients les plus appréciés au pays du soleil levant. Voici donc un petit cours de rattrapage pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le plaisir de ces nouilles qui donneront à vos papilles l’occasion de s’évader un moment.

nouilles udon

Qu’est-ce que les nouilles udon ?

Bel exemple de pâtes japonaises traditionnelles, les nouilles udon sont parmi les pâtes les plus consommées au Japon. Fabriquées à partir de farine de froment à laquelle on ajoute de l’eau et du sel, elles sont relativement épaisses, de l’ordre de 2 à 4 centimètres de diamètre. D’une couleur blanche à blanc cassé, elles ont une consistance molle et élastique.

Elles ont été popularisées entre autres par un ouvrage vantant leurs qualités gustatives, L’Incroyable Udon Sanuki. Le succès de cet ouvrage est tel que depuis, la préfecture de Kagawa, région japonaise d’où provient la recette des nouilles udon, a mis en place une « journée de l’udon » durant laquelle il est possible de goûter à toutes sortes de recettes plus ou moins traditionnelles.

 

Quelques idées pour consommer les nouilles udon

Les nouilles udon de la marque Tanoshi peuvent se consommer de différentes manières, chaudes ou froides. Elles constituent l’ingrédient de nombreux plats traditionnels japonais. Elles peuvent notamment être cuites à l’eau ou dans un bouillon, cuisinées en sauté ou en ragout. Il existe de nombreux plats à base d’udon, comme par exemple le Tsukimi udon, des udon chauds en bouillon sur lequel est disposé un œuf cru, le Bukkake udon, un plat chaud où les nouilles sont agrémentées de différents ingrédients puis recouvertes de soupe ou encore le Zaru udon, où les nouilles sont servies glacées sur un tamis de bambou et accompagnées d’un bouillon de sauce de soja froid assaisonné avec de la ciboule émincée.